Transferts des contaminants – Modélisation

Une autre tache du programme est la modélisation du transfert de contaminants.

Il s’agira de reproduire par un modèle numérique 3D les données piézométriques (niveaux d’eau) et thermiques de chaque bassins etudiés.

La modélisation se centrera dans un premier temps sur le bassin de Chassieu – Django Reinhardt. L’utilisation des longues chroniques de données collectées par l’OTHU sur Django Reinhardt permettront de faciliter la calibration du modèle.

Les données obtenues sur les autres sites moins renseignés pourront permettre de tester l’influence de certains paramètres tels : la taille du Bassin Versant, l’épaisseur de la Zone Non Saturée.

Les principaux challenges seront (!)

  • Passage en 3D
  • Application aux bassins moins instrumentés
  • Modélisation du transfert réactif (dispersion, retard, réactions…)
Sur la partie hydrologique, l'objectif principal est l'utilisation du modèle numérique pour simuler le transport des contaminants et de disposer ainsi d'une représentation  " spatialisée " du panache de pollution.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑