Réponse fonctionnelle des communautés microbiennes aux pratiques d’infiltration en eaux pluviales

L’un des objectifs de FROG est également d’étudier la résistance et résilience des communautés bactériennes lors d’épisodes pluvieux, ainsi que de leur dynamique.

Pour cela des germcatchers seront incubés sur 2 bassins (perturbation moyenne et forte) :

  • Piézomètre amont (nappe non impactée) à 12 germcatchers
  • Piézomètre aval (nappe impactée) à 12 germcatchers

Puis 3 germcatchers seront récoltés à 4 temps différents : avant, pendant et suivant un épisode pluvieux afin d’évaluer la potentielle résilience fonctionnelle des communautés après perturbation.

Plusieurs types d’analyses seront réalisées : mesures de diversité, d’activité enzymatique, méthode Métatranscriptomique ( Arn ).

L’un des risque de l’action est de réaliser l’expérience avec un épisode pluvieux unique avec un retour à la normal plus ou moins long.  La calibration du timing pourra se faire à travers les chroniques de données obtenues mais la durée de l’épisode pluvieux est plus aléatoire.

En fin de programme , la résistance des communautés aux facteurs liés à l’infiltration sera également testée l’idée étant de tester l’« adaptation » des communautés à ces pratiques .

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑